00

« L’ours et la baleine au risque du réchauffement climatique »

Concernant les relations que la psychanalyse était susceptible d'établir, sur un mode concurrentiel, avec d'autres disciplines, Freud utilise la comparaison avec la situation de l'ours et de la baleine qui, ne vivant pas sur les mêmes territoires, ne risquent guère de se rencontrer. Mais il n'avait pas anticipé les effets du réchauffement climatique et de la fonte de la banquise, qui risquent de perturber ce bel équilibre... Pour d'autres raisons, et dans un registre différent, le sanitaire, le médico-social et le privé, qui se sont bien longtemps ignorés, ne sont-ils pas condamnés à devoir maintenant se rencontrer et s'entendre, dans l'intérêt notamment des enfants porteurs de troubles envahissants du développement, et de leurs parents qui réclament à juste titre un peu de rencontre et de complémentarité entre ces différents mondes ?

Francis DROSSARD
Psychiatre, Psychanalyste, Directeur de recherches (CRPMS, Université Paris Diderot)

Membre du 4ème groupe - Centre Hospitalier Pontoise – Directeur de recherche Paris Diderot VII.

Il est aussi secrétaire de rédaction de la revue Topique, et co-auteur de l’ouvrage « Les Traces de l’archaïque » (Editions Frès, 2009).

...